Droits des LGBT : allons au bout de l’égalité

Cette année, le mot d’ordre de la Marche est : "Droits des LGBT : allons au bout de l’égalité".

La marche de 2013 aura une tonalité particulière. Enfin la France a repris le chemin de l’égalité, et le parlement a voté l’ouverture du mariage et de l’adoption à tous les couples ! Toutefois, le législateur doit tenir l’ensemble des engagements que François Hollande a pris pendant la campagne présidentielle : droits des personnes trans, lutte contre les discriminations au quotidien, « loi famille » et ouverture de la PMA à toutes les femmes, il y a encore beaucoup à faire. C’est en ce sens que le Conseil des Associations de l’Inter-LGBT a adopté le mot d’ordre « Droits des LGBT : allons au bout de l’égalité ».

L’année 2012/2013 a vu l’ouverture de nouveaux droits aux couples homosexuels, désormais autorisés à se marier. Ces couples mariés peuvent ainsi adopter conjointement un enfant, ou encore voir l’un/l’une de ses membres adopter le ou les enfants de son/sa conjoint-e. Cela constitue une avancée majeure pour les droits des LGBT. Il reste toutefois encore beaucoup à faire pour sécuriser la situation de l’ensemble des familles homoparentales. Najat Vallaud Belkacem a par ailleurs annoncé en octobre 2012 la mise en place d’un plan intergouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie, dont nous constatons progressivement les premiers fruits. Toutefois, l’Inter-LGBT rappelle que la lutte contre les discriminations réclame des politiques de long terme, qui exigent des moyens, un calendrier d’application et des objectifs clairs. L’Inter-LGBT évaluera chaque année de la mandature la mise en application de ce plan. Enfin, tout ou presque tout reste à faire en matière de droits des personnes trans. Un avis de la CNCDH sur le changement d’état civil ainsi que des travaux parlementaires susceptibles de relancer la réflexion sur le sujet se font attendre.

Retrouvez le détail de nos revendications ici.